Catherine Jolicoeur

Visité: 333 fois
Commander
[197-?]. - Photographie représentant la folkloriste d'origine gaspésienne, Soeur Catherine Jolicoeur. Catherine Jolicoeur est née à Nouvelle, le 22 mars 1915. En 1934, elle entre dans la communauté des Filles de Marie de l'Assomption, où elle obtient un brevet d'enseignement. Elle complète ensuite une maîtrise en sciences sociales et un baccalauréat en pédagogie à l'Université Saint-Louis-Maillet d'Edmunston. En 1963, elle obtient un doctorat à l'Université Laval, en présentant une thèse sur la légende du vaisseau fantôme. De 1963 à 1984, elle participe à différents projets de recherches à l'Université Laval et au Centre d'études acadiennes de l'Université de Moncton. Elle est aussi chargée de cours de folklore à l'Université Saint-Louis-Maillet et offre des ateliers dans les écoles du Nouveau-Brunswick. Au cours de sa carrière, elle a notamment publié l'ouvrage "Les plus belles légendes acadiennes". On lui doit également de nombreux articles dans la Revue d'histoire de la Gaspésie. Atteinte de la maladie d'Alzheimer, elle prend sa retraite en 1984. Elle reçoit alors des soins à la maison-mère de sa communauté à Campbellton. Soeur Catherine Jolicoeur est décédée le 17 mars 1997. Référence obligatoire: Musée de la Gaspésie. Collection du Centre d'archives de la Gaspésie. P57/3a/56. Fonds d'archives: Université de Moncton. Fonds Catherine Jolicoeur Pour en savoir plus: Catherine Jolicoeur, "Trésors cachés en Gaspésie", Revue d'histoire de la Gaspésie, mars 1974, no. 45: p. 53-57.

Référence :

Musée de la Gaspésie. . Z-207.

Un commentaire

Rachel Bériault

J’ai un grand respect pour les femmes qui ont une curiosité et qui ont su développer ce don par des études. Je n’ai pas encore lu ces écrits,mais j’ai un intérêt. J’irai à la biblio de Caplan. Je crois avoir un livre sur les légendes acadiennes , je vais vérifier.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *