Grève de Murdochville

Visité: 146 fois
Commander
1957. - Photographie représentant des grévistes manifestant à Murdochville. À l'arrière, un homme s'exprime par le biais d'un porte-voix.

À partir de 1952, les employés de la Gaspé Copper Mines entament une démarche de reconnaissance syndicale. Ils se heurtent toutefois à l'opposition des dirigeants de la compagnie. En 1957, à la suite du congédiement du président du syndicat, les ouvriers déclenchent une grève. Leur droit de grève n'ayant pas été reconnu, la police provinciale est dépêchée sur les lieux.

D'une durée de sept mois, l'événement est marqué par des actes de violences: dynamitages des installations de la compagnie, menaces, affrontements entre policiers, grévistes et briseurs de grèves. Soulignons que la province de Québec est alors dirigée par Maurice Duplessis, dont le gouvernement n'est guère favorable au syndicalisme.

La grève de Murdochville marquera l'histoire du Québec par l'organisation de manifestations d'appuis aux grévistes. Plusieurs personnalités viendront y dénoncer le régime de Duplessis: par exemple, Jean Marchand, Louis Laberge, Michel Chartrand, Pierre Elliot Trudeau, etc. Si la grève n'a pas donné les résultats escomptés par les travailleurs, l'événement aura néanmoins marqué l'histoire du syndicalisme québécois.

*Cette photographie n'est pas disponible à l'achat. Elle est sur notre banque d'images seulement à des fins de diffusion. Merci de votre compréhension.*

Référence :

Musée de la Gaspésie. Fonds Gaspé Cooper mines . P223/14/1/96.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *