Séminaire de Gaspé

Visité: 1053 fois
Commander
ca 1926. - [1926?]. - Carte postale représentant le Séminaire de Gaspé.

Fondé en 1926, le Séminaire de Gaspé est affilié à l'Université Laval et offre le cours classique aux futurs prêtres et membres des professions libérales. Plus tard, viennent s'ajouter le cours commercial et l'École des métiers.

En 1968, dans la foulée de la réforme de l'éducation, le Séminaire est remplacé par le Cégep de la Gaspésie et des Iles.

Référence obligatoire: Photo: Ernestine L'Espérance. Musée de la Gaspésie. Fonds Robert Fortin. P54/1b/3/28.

Pour en savoir plus: Jules Bélanger. "Le Séminaire de Gaspé à travers le demi-siècle diocésain", Revue d'histoire de la Gaspésie, vol. 10, no 2-3 (avril-septembre 1972), p. 167-182.

Référence :

Musée de la Gaspésie. P54 Fonds Robert Fortin. Z-121.

3 commentaires

LECLERC DENIS

Ayant fait mes études classiques de 1963 à 1968 et mon CEGEP de 1968 à 1970 à Gaspé, je garde un très bon souvenir de mes 7 années passées au sein de cette institution. Je revois avec émotion la photo de ce séminaire.

Jacqueline Gilbert

Bonjour,
Je cherche une photographie du Couvent des Ursulines de Gaspé. En auriez-vous?
Ma grand-tante, Soeur Sainte-Catherine de Sienne, en est l’une des fondatrices. J’aimerais aussi pouvoir acheter une photographie du bateau Le Gaspésia et une autre des Ursulines avec Mgr Ross.
J’ai besoin de ces images dans le cadre d’un atelier de généalogie offert par Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Montréal. Merci à l’avance.

Jocelyn Saint-Pierre

Bonjour,

Je suis historien et je travaille sur une biographie de Jean Lesage. Comme vous le savez René Lévesque a publié un article dans la revue L’Envol des étudiants du Séminaire de Gaspé. Il écrit : « Nous possédons, les positions élevées qui nous sont dues, réclamons-les et sachons les atteindre : Du jour où cela sera accompli, nous pourrons nous dire maîtres chez nous, mais de ce jour-là seulement. » source : René Lévesque, « Pourquoi demeurer français. » L’Énvol, mai 1936, p. . Auriez-vous le numéro de la page ?

Mais si c’était possible, j’aimerais bien avoir une copie de cette article

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.