Françoise Bujold

Visité: 227 fois
Commander
Entre 1950 et 1965. - Françoise Bujold naît le 6 mars 1933 à Bonaventure. Après ses études primaires, elle quitte sa Gaspésie natale pour Montréal où elle étudie les lettres et sciences. Elle apprendra les arts graphiques avec Albert Dumouchel, le graphisme et la mise en page avec Gilles Robert et la séparation des couleurs avec Arthur Gladu.

Elle commence à écrire à 16 ans et publie ses premiers poèmes à l'âge de 22 ans. En 1959, Françoise Bujold, déjà liée d'amitié à la famille Guité-Tommi, enseigne les arts plastiques au Centre d'art de Percé. Avec la collaboration des enfants, elle illustrera son conte "L'île endormie" et par la suite elle ira enseigner aux jeunes amérindiens de Maria. Vers 1960, elle crée sa propre maison d'éditions, Les Éditions Sentinelle. Elle fait aussi l'école des Beaux-Arts avec Irène Sénécal où elle obtient un baccalauréat en pédagogie.

Au cours des années 60, elle continue à écrire et réalise des gravures qui seront exposées dans divers musées. En 1964, elle réalise le film "Le monde va nous prendre pour des sauvages" avec Jacques Godbout et dix ans plus tard la Guilde Graphique publie son grand poème "Ah ouiche t'en plain". Françoise Bujold est décédée le 18 janvier 1981.

La bibliothèque municipale de Bonaventure porte aujourd'hui le nom de Bibliothèque Françoise-Bujold afin de souligner l'oeuvre de cette artiste pluridisciplinaire.

Fonds d'archives:

P57/5/4 Série Françoise Bujold

P73 Fonds Bonjour Françoise

Pour en savoir plus: David Lonergan. "Françoise Bujold: À toi qui n'est pas né au bord de l'eau". Éditions Trois-Pistoles, Notre-Dame-des-Neiges, 2010. 304 pages.

Référence :

Musée de la Gaspésie. Collection Sylvio Gauthier. P79/6/51.

2 commentaires

Réjean F Côté

Bonjour!
Je voudrais signaler que les deux liens pour BANQ ne fonctionnent pas.
Merci!

archives

C’est corrigé. Merci!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *