Marc La Terreur

Visité: 375 fois
Commander
S.D. - Marc La Terreur, professeur et historien, est né le 3 février 1935 à Pabos.

Il étudie à Gaspé et à Joliette avant d'obtenir sa licence en histoire de l'Université Laval. Il devient ensuite professeur au Collège Sainte-Anne-de-la-Pocatière, à l'Université d'Ottawa et à l'Université de l'Alberta. En 1965, il dirige la publication du dixième tome du Dictionnaire biographique du Canada.

En 1967, il entre au Département d'histoire de l'Université Laval où il occupe ensuite les postes de directeur des études avancées et de directeur de département. En 1969, il est nommé membre de la Commission nationale des sites et monuments historiques, dont il devient le président en 1972.

En tant qu'historien, Marc La Terreur s'intéresse principalement à l'histoire politique canadienne. En 1971, sa thèse porte sur le parti conservateur fédéral et le Québec (1927-1963). Peu après, il publie "Les tribulations des conservateurs au Québec" aux Presses de l'Université Laval.

Demeuré attaché à sa région natale, Marc La Terreur collabore à la Revue d'histoire de la Gaspésie et apporte son soutien à plusieurs projets historiques régionaux: rapatriement de la Grande-Hermine, érection du Monument à Jacques-Cartier et création du Musée de la Gaspésie. En 1976, il dirige les recherches qui doivent mener à la publication d'une première synthèse sur l'histoire de la Gaspésie.

En 1978, Marc La Terreur meurt toutefois prématurément dans un accident d'avion à Terre-Neuve. Il se rendait alors dévoiler une plaque commémorant l'arrivée des vikings au Canada lorsque son avion a heurté une montagne.

À la suite de son décès, un groupe d'historiens poursuivra son oeuvre et l'ouvrage "Histoire de la Gaspésie" paraîtra finalement en 1981, dans la collection "Les régions du Québec" de l'Institut québécois de recherche sur la culture (IQRC).

Référence :

Musée de la Gaspésie. Fonds Marc La Terreur. P60/2,17.

Un commentaire

Gilbert DUPUIS

Merci M. La Terreur pour ces contributions et cette oeuvre. Bien apprécié Histoire de la Gaspésie vers 1981.
– Gilbert Dupuis, Rimouski (né à Pabos)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *